Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/02/2010

Culture des oignons

oignon.jpg

L'oignon n'a pas besoin de beaucoup de chaleur, il peut donc être planté dès la mi-mars.

 

Les oignons à planter de qualité ont un diamètre de 2 cm. Ce n'est pas très grand, mais l'oignon connaît une croissance vigoureuse s'il bénéficie d'un substrat de qualité; une terre lourde et suffisamment draînée.

Pour éviter que la parcelle de culture ne soit immergée en cas de fortes pluies, il suffit d'en relever le centre de manière à ce que sa surface soit bombée ou bien de creuser un petit fossé tout autour.

Pour une récolte abondante:

  • Travaillez bien la terre sur au moins 10 cm de profondeur et formez à chaque fois un petit trou de plantation.
  • Plantez les oignons de biais au moins à 8 cm d'intervalle et respectez une distance de 30 cm entre les rangs.
  • Préférez le désherbage manuel à l'utilisation de la binette ou d'une serfouette! L'utilisation d'un outil tranchant pourrait blesser les bulbes.
  • Protéger votre culture d'oignons de la mouche de l'oignon et plus précisément de ses larves qui causent d'irrémédiables dégats à vos oignons.
  • En août, l'oignon a terminé sa croissance. Lorsque le feuillage dépérit, le bulbe est prêt à être conservé pour une longue période.
  • Lorsque les feuilles sont brunes, les bulbes peuvent être arrachés de terre et mis à sécher.

En bref:

  • Planter soigneusement au lieu de fourrer en terre  
  • Désherber aussi longtemps que possible manuellement  
  • Interrompre la croissance en août 
  • Bien faire sécher

 

26/02/2010

Simba au jardin

Notre jardin_AutoCollage_12_Images.jpg
Espiègle, jouette, attentive et parfois revendicatrice, Simba, notre petite chienne de 8 ans est véritablement la maîtresse du jardin. A chacune de mes sorties, elle m'emboîte le pas.
Rien ne lui échappe. Une mouche, une abeille, un poney, un oiseau ou un chat qui s'approche de son territoire est immédiatement rappelé à l'ordre. Le moindre bruit suspect attire son attention constante. Mais elle n'insiste jamais très longuement. Il est vrai qu'elle est aussi très craintive...
Quoiqu'il en soit, il ne faut pas être devin pour constater qu'elle est très heureuse au jardin, que c'est son endroit préféré... surtout quand il fait beau!!

22/02/2010

Le photinia "Red Robin"

M4110069.JPG

Famille: rosacées

Origine:Sud-Est de l'Asie, Himalaya

Période de floraison: printemps

Exposition: soleil, mi-ombre

Hauteur: jusqu'à 5 mètres

Type: arbuste vivace persistant

Méthode de multiplication: semis sous chassis froid à l'automne, bouturage en été

Taille: maintenez un arbre équilibré et aéré

Le genre comprend plus d'une cinquantaine d'espèces. Le photinia "Red Robin" est le plus connu du genre. Vous l'avez certainement remarqué à ses nouvelles pousses rouges au printemps virant à l'acajou puis qui finissent au vert foncé. Le nôtre est planté à mi-ombre et protégé des vents dominants par le chalet de jardin. J'ai l'habitude de tailler le photinia pendant la période estivale (parce qu'il prend relativement vite du volume) en lui donnant une structure aérée et équilibrée. 

P.S: Je remercie encore Amaryllis et Catherine pour leur expertise.

 

21/02/2010

Le jardin se réveille...

Les journées s'allongent. Petit à petit la température s'adoucit. 

Quelques plantes du jardin en profitent déjà pour montrer le bout du nez. D'autres prennent un maximum de forces bien à l'abri des prochaines gelées. 

M4110064.JPG

Les nouveaux plants de sedum, bien cachés sous les feuilles mortes sont occupés à éclore.

M4110066.JPG

Les jonquilles percent la terre.

M4110065.JPG
Les crocus montrent le bout de leur nez.
M4110070.JPG
Les rhododendrons bourgeonnent.
M4110069.JPG
Cet arbuste (dont le nom m'échappe) est prêt, lui aussi!

09/02/2010

Potager: plan de culture 2010

plan de culture 2010 001.jpg

L'hiver n'en finit pas! J'ai pourtant tellement envie de retourner jardiner. Mais pour l'instant, le potager et la pelouse sont impraticables...

Alors, je fais des projets... des projets jardin bien entendu que je couche sur papier. Je lis, je m'informe, je réfléchis sérieusement à l'agencement des cultures pour mon petit potager.

Pour le plan de culture (1ère version parce que je suis certain que d'autres projets viendront bousculer mon idée initiale), j'ai tenu compte du voisinage des différentes espèces. En effet, toutes les cultures ne peuvent pas être combinées les unes avec les autres. Certaines ne peuvent pas "se sentir". La raison principale d'une culture combinée est que certaines espèces favorisent le développement d'autres, que ce soit pour la vigueur ou une certaine protection contre parasites ou maladies. Les planches de cultures combinées sont plus faciles à cultiver que d'autres. Elles demandent moins de soins.

Je vais donc essayer... Je vous tiendrai au courant.

Le jardin 003.jpg
Photo prise avant l'hiver...
M4110068.JPG
Prise de vue le 21/02/2010